Les pilotes se présentent

Christoph Meyer

christoph meyerTout jeune, Christoph (né le 13/03/1970) jouait déjà avec de petits avions. Les voitures et les motos l’intéressaient moins. Ce n’est donc pas un hasard s’il a commencé à voler à 16 ans, devenant alors le plus jeune pilote de deltaplane en Suisse, puis le plus jeune pilote de montgolfière à 19 ans.

Bruno Frantzen

bruno frantzenBruno (né le 13/07/1965) est quelqu’un d’incroyablement doué qui apprend très vite. Il sait vraiment tout faire. C’est un perfectionniste dans l’âme. Bruno est partant pour tout et endurant. C’est le premier passager à avoir accompagné Christoph dans le nouvel avion de vol acrobatique. Il a été enthousiasmé, au point qu’il essaiera peut-être lui aussi d’obtenir son brevet.

Peter Steffen

peter steffenPeter a rejoint la famille des pilotes de montgolfière il y a plus de 10 ans. Longtemps, il a assumé le rôle ingrat mais néanmoins essentiel de suiveur. Récupérer les personnes ne lui suffisant rapidement plus, il a repris la présidence du Sky Walking Club (club des pilotes de montgolfière). Au fil du temps, il s’est rendu compte qu’il en savait finalement bien plus sur les vols en montgolfière que certains pilotes, ne tardant pas à prendre lui-même place dans la nacelle; il a rapidement appris les ficelles du métier et est aujourd’hui un excellent pilote de montgolfière sur lequel on peut compter.

Adrian Hohl

adrian hohlComme bon nombre de nos pilotes, Adrian a aussi commencé très tôt par le parapente. Il a rapidement élargi son horizon d’aviateur en obtenant le brevet de pilote de montgolfière. Aujourd’hui, ce qu’il préfère, ce sont les vols en thermique à bord d’un planeur. Et lorsqu’il doit se rendre à Genève pour le travail, il décolle de Granges. Tout simplement génial lorsque l’on sait voler! Et dès qu’Adrian se sent pousser des ailes, c’est là le début de l'ivresse pour ce pilote passionné. Par ailleurs, «Adi» est aussi un passionné d’accordéon schwyzois; c’est un vrai bonheur lorsqu’il s’assied sur la nacelle après l’atterrissage et commence à jouer...

Philippe Bucher

philippe bucherEn 1986, il a eu la chance de vivre un impressionnant voyage en montgolfière en tant que passager à bord de la nacelle. Cerise sur le gâteau: au cours de ce voyage, il est passé par hasard au-dessus de la maison de ses parents à Bienne. Peu de temps après, il a réalisé qu'il voulait lui aussi apprendre l'art de piloter les montgolfières. Le rêve est devenu réalité en 1991 lorqu'il a obtenu son brevet de pilote. Son premier ballon s'appelait «Aurora». C'était un petit engin doté d'une l'enveloppe de 1'500 m3. Il a ensuite eu deux modèles plus gros: «De Luca» d’un volume de 2'200 m3 et «Cendres & Métaux» d’un volume de 3'000 m3.

Son but actuel, en tant que pilote, est d'offrir à ses passagers des instants… des moments… des heures à bord de la nacelle aussi inoubliables que ceux qu'il a lui-même vécus, sans pour autant les inciter à passer leur brevet de pilote.